Historique

frise chronologique de jeunesse et cultures1983, la mairie d’Épinal créée deux associations : l’AFAZ et l’AFAV (Association en Faveur des Actions en direction des jeunes de la Zup Justice, et de la Vierge). Chaque association emploie un éducateur chargé de proposer et de développer des actions socio-éducatives avec les jeunes de 12 à 18 ans. Des locaux sont ouverts, des activités extra-scolaires se développent.

Dans les années 1990, le service poursuit son évolution et embauche deux éducateurs supplémentaires. Les préoccupations se tournent davantage vers la protection et l’aide sociale à l’enfance.

Jeunesse et Cultures voit le jour en janvier 1992. L’association a un rôle de relais afin que les jeunes apprennent à mieux utiliser les dispositifs de droit commun. On parle de présence sociale auprès des jeunes et de travail de rue.

Dès 2000, des changements s’opèrent :

  • Création du pôle musique: dans le but de sensibiliser le public à la pratique musicale. Pendant une douzaine d’années, le studio aménagé permettra à une centaine de jeunes de réaliser des clips musicaux.
  • Le pôle chantiers : des jeunes sont salariés sur une courte période dans le cadre de l’entretien de cours d’eau et de milieux humides.
  • Le PRE : destiné à favoriser la réussite scolaire et éducative des jeunes relevant des quartiers prioritaires de la ville (QPV).

En 2006/07, les actions de Jeunesse et Cultures s’étendent jusqu’aux communes de Charmes, Portieux et Vincey.

En 2013, l’action extra spinalienne perdure à Charmes et s’installe à Thaon-les-Vosges où un éducateur partage son temps de travail.

En 2017, le pôle culture est créé. La médiatrice culturelle fait le lien entre éducateur et institutions culturelles en accompagnant les jeunes vers la découverte des arts.